Paysages transitoires

Installation – 3 écrans
3 x 3mn, HD

Collage entre trois voix, trois histoires de femmes. Une femme camerounaise, une femme iranienne et une femme italienne nous racontent leurs premières impressions à l’arrivée en France, dans leur langue maternelle. Tandis qu’elles parlent du bouleversement de leurs repères spatiaux et identitaires, la caméra suit le cours de leurs pensées à travers un Paris nocturne et solitaire. L’installation se veut une immersion dans un paysage état d’âme, l’expérience d’un regard en migration. Ces films sont des paysages qui renvoient à une vision distanciée de l’espace urbain, comme elles ont pu le ressentir à leur arrivée. Le montage élabore un équilibre entre une forme de confidence et des extérieurs comme vus de l’intérieur. Mariette Auvray, Paris, 2012

%d blogueurs aiment cette page :